Technologies 2017-2018

1) Dispositifs de sécurité anti-contrefaçon à filtres optiques

La contrefaçon est un fléau dans de nombreuses industries, que ce soit dans le domaine bancaire ou encore dans l'industrie manufacturière, en particulier quand il s'agit de produits de luxe. En combinant différents effets comme l'interférence optique, le métamérisme et l'électrochromisme, la technologie de dispositif anti-contrefaçon à filtres optiques vise à compliquer la vie aux fraudeurs tout en permettant aux consommateurs de valider l'authenticité d'un produit en un coup d'oeil. En savoir plus 

Technologie développée par : Ludvik Martinu, professeur, Département de génie physique, Polytechnique Montreal

Consultez la fiche technique (pdf)

Personne contact : 
Chloé Archambault, Ing.
Directrice de projets, Sciences et génie
Développement des affaires
Univalor
514 340-8523
chloe.archambault@univalor.ca

 

2) Approche de convolution de répulsion magnétique et électrique pour l'analyse d'image : CAMERA-I

La vision machine (généralement utilisée pour un contrôle visuel de produits ou processus industriels) s’appuie sur un grand nombre de méthodes mathématiques de segmentation d’images et de préhension des objets. Cependant, ces méthodes atteignent leurs limites lorsqu’elles sont confrontées à des formes complexes ou à une luminosité inégale tandis que leurs performances sont diminuées par un temps de calcul élevé. La méthode proposée ici s’appuie sur les équations de Maxwell (habituellement dévolues à la description des lois électromagnétiques). Une convolution de l’image est appliquée sur la base de ces équations, puis utilisée pour déterminer les paramètres de l’image afin d’obtenir une segmentation précise et des points de préhension. Cette nouvelle méthode de précision permet la détection de formes complexes ainsi que de trous et de poignées tout en ne requérant pas d’itération et très peu de temps de calcul. En savoir plus

Consultez la fiche technique (pdf)

Personne contact : 
Chloé Archambault, Ing.
Directrice de projets, Sciences et génie
Développement des affaires
Univalor
514 340-8523
chloe.archambault@univalor.ca

 

3) Accessoire de préhension passif auto-adaptatif pour pince mécanique

Sur la plupart des lignes de production, des machines automatiques sont utilisées pour manipuler et assembler des produits à l'aide de pinces mécaniques auxquelles est ajouté un système de mâchoires. Typiquement, une paire (pour une pince à deux doigts) de mâchoires différentes doit par contre être utilisée pour chaque forme d’objet à saisir. Une autre possibilité consiste à utiliser de complexes mains robotiques qui sont capables de s’adapter à toute forme d’objet, mais celles-ci sont beaucoup plus dispendieuses et nécessitent aussi de nombreux moteurs et capteurs, ce qui rend leur programmation complexe et handicape la fiabilité et la robustesse du système.

La technologie proposée ici permet d’intégrer directement sur n'importe quelle pince industrielle classique des doigts capables de s’auto-adapter à tout type d’objet. Comme ils ne sont fait que d’éléments passifs sans aucun moteur ni électronique, ces doigts sont beaucoup moins chers que les mains robotiques tout en atteignant le même objectif. Ces doigts permettent de saisir des objets de forme arbitraire de façon stable avec une prise enveloppante ou en pincée. De plus, aucune programmation supplémentaire du système automatisé qui manipule la pince n’est nécessaire puisque l'adaptation aux formes des objets ainsi que la sélection du type de prise sont réalisées de façon passive par les doigts. En savoir plus 

Technologie développée par : Lionel Birglen, M.Sc., PhD, professeur agrégé, Département de génie mécanique, Polytechnique Montréal

Consultez la fiche technique (pdf)

Personne contact : 
Morgan Guitton, Ing. Jr
Directrice de projets, Sciences et génie
Développement des affaires
Univalor
514 340-3243 poste 4231
morgan.guitton@univalor.ca

 

4) Capteur de COVs et de gaz basé sur une technologie optochimique

Il s'agit d'un capteur de composés organiques volatiles (COVs) et de gaz de type labopuce peu coûteux et déployable à grande échelle. Basé sur une technologie optique, il est insensible aux perturbations électromagnétiques et peut être utilisé à distance dans des environnements difficiles. Le capteur est composé d’une cavité optique de Fabry-Perot. Cette cavité, planaire et intégrée sur une puce de silicium, est remplie d’un polymère spécifique au composé à détecter. Lors de l’absorption de gaz ou de COV par le polymère, le capteur détecte l’expansion de celui-ci. L'amplitude de la déformation, enregistrée par le décalage de la longueur d'onde de résonance, est proportionnelle à la concentration de gaz. Le dispositif a été testé pour la détection de deux composés organiques volatils, le m-xylène et le cyclohexane. En savoir plus

Technologie développée par : Yves-Alain Peter, M.Sc., Dr. ès Sc., professeur titulaire, Département de génie physique, Polytechnique Montréal

Consultez la fiche technique (pdf)

Personne contact : 
Morgan Guitton, Ing. Jr
Directrice de projets, Sciences et génie
Développement des affaires
Univalor
514 340-3243 poste 4231
morgan.guitton@univalor.ca

 

5) Source de courant pulsée ultra-rapide

L’invention consiste en une source de courant qui génère des pulses de courant ultra-rapides (de l'ordre de la microseconde ou de la milliseconde) et de forte intensité (jusqu'à 3000 A). La forme du pulse de courant (carrée, sinusoïdale, etc.) peut être arbitraire et entièrement définie par l’utilisateur avec grande précision. La principale force de l'invention vient de la grande précision dans la forme du pulse généré et du très court temps de montée. En savoir plus

Technologie développée par : Frédéric Sirois, professeur titulaire, Département de génie électrique, Polytechnique de Montréal

Consultez la fiche technique (pdf)

Personne contact : 
Chloé Archambault, Ing.
Directrice de projets, Sciences et génie
Développement des affaires
Univalor
514 340-8523
chloe.archambault@univalor.ca

 

6) MicroLab ExAO : le laboratoire informatique pédagogique

Le MicroLab ExAO est un système portable, didactique et polyvalent destiné à recevoir une large variété de capteurs afin d’obtenir les représentations graphiques de phénomènes physiques. Il est constitué d’un microcontrôleur, d’un logiciel d’acquisition de données opérable sous Windows ainsi que d’une partie didactique.  Le but est d’initier les étudiants aux lois de la physique tout en favorisant leur autonomie d’apprentissage. En savoir plus

Technologie développée par : Pierre Nonnon, professeur, Département de didactique, Université de Montréal

Consultez la fiche technique (pdf)

Personne contact : 
Audrey Somé, M. Sc.A
Chargée de projet, science et génie
Développement des affaires Univalor
514 340-8524
audrey.some@univalor.ca

 

7) Fantôme cardiaque pour imagerie médicale cardiovasculaire

Les développements récents d’algorithmes au sein des techniques d’imagerie cardiovasculaire permettent à celles-ci de prendre de plus en plus d’importance dans le diagnostic, l’évaluation thérapeutique et la détermination de pronostic des maladies cardiovasculaires. Cependant, la diversité et la complexité de ces nouveaux algorithmes peuvent parfois ralentir le traitement des données, car ces dernières doivent être comparées à de l’in-vivo pour plus de précision. Un fantôme cardiaque a été créé afin d'être utilisé comme outil de référence pour la validation, la calibration et la standardisation de différentes techniques d’imagerie (telles que l’imagerie par résonance magnétique et l’échocardiographie). En savoir plus 

Technologie développée par : François Tournoux, professeur, Département de cardiologie, Centre hospitalier de l'Université de Montréal

Consultez la fiche technique (pdf)

Personne contact : 
Audrey Somé, M. Sc.A
Chargée de projets, science et génie
Développement des affaires
514 340-3243 ext 5191
audrey.some@univalor.ca