Profil Technopreneur - cohorte 2017-2018

Présentation des 4 équipes :

Équipe Capteur de COVs et de gaz basé sur une technologie optochimique

Régis Guertin - Étudiant à la maîtrise en génie physique à Polytechnique Montréal

Olivier Maher - Étudiant au Bacc. en Génie Électrique à Polytechnique Montréal 

Marc-Antoine Bianki - Étudiant maîtrise en génie physique à Polytechnique Montréal 

 Alexe Corbeil-Courchesne - Étudiante au Bacc. en Droit à l’Université de Montréal 

Vos motivations à faire le parcours Technopreneur?

Durant mes études j’ai eu la chance de faire un stage en micro photonique sur le capteur de COV. Ce projet m’a donné le goût de continuer dans le vaste monde du microscopique. Après avoir terminé le Bac, j’ai décidé de placer le capteur au cœur de ma maîtrise. Enfin, pour pouvoir ajouter une nouvelle orientation au projet, j’ai décidé de me lancer dans le profil Technopreneur. Je suis un passionné de microsystème et même si je travaille sur de petits dispositifs, ils m'apportent de grands défis. 
--- Régis G.

J’y vois là une occasion unique de combiner mes intérêts pour les sciences et les. Un parcours comme celui-ci représente un véritable tremplin vers ma carrière et le reste de mon parcours professionnel. Je suis convaincu qu’un programme aussi instructif me permettra de fignoler de nombreux savoir-faire. J’aime faire partie d’un groupe où les connaissances sont variées et les centres d’intérêt diversifiés. Voilà qui explique pourquoi j’ai choisi le génie comme métier. Un projet pareil rassemble plusieurs personnes issues de programmes différents qui contribuent à la réalisation et à la réussite finales. Il s’agit sans l’ombre d’un doute d’une opportunité en or pour développer des compétences qui ne sont pas enseignées au travers d’un projet stimulant et enrichissant.
--- 
Olivier M. 

J’ai une passion pour la musique. C’est ainsi que j’ai fait mon stage avec la professeure Annie Ross dans le laboratoire d’analyse vibratoire et acoustique. On comprend mieux mon intérêt pour l’optique à une petite échelle qui s’apparente à l’acoustique. Je participe au profil Technopreneur pour développer mes habiletés entrepreneuriales, de gestion de projet, et de travail d’équipe. En plus d’être une excellente opportunité pour la fin de mes études, c’est une expérience concrète de microsystème optique en entreprise qui peut m’apporter beaucoup.
--- 
Marc-Antoine B.

Je désire travailler dans le domaine des affaires, notamment à cause de la globalisation des marchés. Particulièrement, j’aimerais travailler à vulgariser et créer des contrats ainsi que des transactions, dans une optique de libre-échange international, principalement dans le contexte de nouvelles technologies. Technopreneur m’intéresse beaucoup car j’y vois une opportunité d’apprendre sur le démarrage d’entreprise du domaine technologique, le financement, le marketing et de nombreux autres domaines passionnants.
--- Alexe C.-C.

Équipe : MicroLabExAO : le laboratoire informatique pédagogique

Youmna Badawy – Étudiante à la maîtrise en Génie Biomédical à Polytechnique Montréal

Ibtissam Benzyane – Étudiante à la maîtrise Génie Clinique à l’UdeM

Leslie Duong - Étudiante à la maîtrise Génie Clinique à l’UdeM

Ikram Benzyane –  Étudiante à la maîtrise Génie Clinique à l’UdeM

Vos motivations à faire le parcours Technopreneur?

Au cours de mes études, j’ai eu la chance de participer à de nombreux projets en recherche et d’effectuer un stage en conception de système chez Zimmer Biomet ainsi qu’un stage en assurance qualité chez CAE Santé. À travers ces stages, j’ai énormément appris sur la conception et la maintenance de nouveaux logiciels. C’est pour cette raison que je compte débuter une maîtrise professionnelle en génie informatique avec une orientation vers les technologies multimédias. Idéalement, plus tard, j’aimerais travailler avec une petite équipe de personnes dans le but d’accomplir une mission innovante qu’on aura choisie, c’est-à-dire commencer une nouvelle entreprise. Technopreneur représente pour moi une chance d’acquérir les outils nécessaires pour prendre un premier pas vers l’entrepreneuriat.
--- Youmna B.

À l’âge de 17 ans, après l’obtention de mon baccalauréat français au Maroc, mes ailes se sont déployées et j’ai atterri au Canada, ce pays qui m’a octroyé la possibilité de poursuivre des études en génie biomédical pendant 4 ans à l’École Polytechnique de Montréal. Quatre courtes années ponctuées par des hauts et des bas certes, mais dans lesquelles j’ai appris énormément tant sur le plan professionnel que personnelle. Je me suis ainsi découverte pendant ces années des aspirations entrepreneuriales pour continuer à voler de mes propres ailes dans le futur et dans ma carrière professionnelle. Et quelle meilleure expérience que Technopreneur, ce profil qui donne l’opportunité aux quelques chanceux d’entre nous de développer des habiletés entrepreneuriales en nous tenant la main du début à la fin.
--- Ibtissam B.

Mon parcours universitaire se définit par quatre belles années en génie biomédical parsemées de plusieurs réalisations académiques, de recherches, à l’étranger et en milieu hospitalier. Étudiante à la maîtrise en génie clinique le jour et conseillère en génie biomédical la nuit, il me reste un autre objectif à combler en ce moment : acquérir de l’expertise en entrepreneuriat. C’est alors grâce au profil Technopreneur que je pourrai développer une connaissance et de l’expérience dans ce milieu. Pour m’aider à relever ce défi, voici la formule gagnante qui décrit à la fois ma motivation, ma persévérance et mon épanouissement.
--- Leslie D.

Après avoir quitté ma terre natale, le Maroc à l'âge de 17 ans pour aller à la découverte de nouveaux horizons, je me suis retrouvée à l'École Polytechnique de Montréal en génie biomédical. Après 5 années de dur labeur, de plusieurs challenges relevés et surtout de bonheur incommensurable à collaborer avec des personnes de différentes cultures, je suis enfin devenue « Ingénieure Biomédical ». Loin d'avoir étanché ma soif de connaissances, je me suis lancée dans une maîtrise en génie clinique. Et pour mettre la dernière pierre à l'édifice et satisfaire mon besoin ardent de relever de nouveaux défis, j'ai décidé de m'inscrire au parcours Technopreneur. 
--- Ikram B.

Équipe Dispositifs de sécurité anti-contrefaçon à filtres optiques

Josué Noël – Étudiant au Bacc. en relations industrielles à l’université de Montréal

Alain Miruho Balihuta - Étudiant à la maîtrise recherche en génie civil à Polytechnique Montréal

Hind Belakrouf – Étudiante au Bacc. en génie physique à Polytechnique Montréal et microprogramme en génie et entrepreneuriat

Elyeser Fanambinana Randrianandraina – Étudiant à la maîtrise en génie aérospatial

Vos motivations à faire le parcours Technopreneur?

Je suis à ma dernière session de mon baccalauréat en relations industrielles, j'ai décidé de faire le profil international ce qui m'a permis de faire une session d'été Chine, car j'adore voyager et cela permet aussi de changer notre perception. J'ai voulu faire Technopreneur pour l'expérience de la commercialisation d'un produit, car c'est probablement l'une des parties les plus difficiles lorsque l'on démarre une entreprise. 
--- Josué N.

Je suis un passionné d'innovation (mon travail de recherche est basé sur l'utilisation des bactéries pour améliorer la durabilité des routes) et d’entrepreneuriat (mon père est un entrepreneur). Le programme Technopreneur va me permettre de combiner les deux en travaillant sur la commercialisation d'une technologie innovante. Mon objectif est d'arriver à créer ma propre entreprise à la fin du programme. 
--- Alain M. B.

Participer au parcours Technopreneur est une suite logique pour moi, car c’est l’occasion parfaite de concilier mes deux passions et aspirations professionnelles, à savoir, l’entrepreneuriat et les sciences. En effet, c’est une opportunité de comprendre le processus de passage d’une technologie de laboratoire vers un produit commercialisable au service de différents secteurs industriels. D’un autre côté, pour moi l’entrepreneuriat est bien plus qu’une profession : c’est une façon de vivre. Sortir de sa zone de confort, prendre des risques, vivre pour la passion du risque et risquer pour la passion de vivre.
--- Hind B.

Originaire de Madagascar, je suis arrivé au Québec en 2010 et j’ai commencé à Polytechnique en génie informatique. Je me suis toujours intéressé à l'entrepreneuriat et j’avais ce désir de créer une entreprise. Mais très vite je me suis rendu compte que ce n'est pas seulement les compétences techniques qui font la réussite d'une entreprise. C'est pour cela que je me suis inscrit à Technopreneur, pour pouvoir apprendre les diverses stratégies et démarches pour un lancement d'entreprise réussi et m'entourer de personnes qui m'inspireront.
--- Elyeser F. R.

Équipe Approche de Convolution de répulsion magnétique et électrique pour l’analyse d’image : CAMERA-I

Daniel Tomasso - Étudiant en génie biomédical à Polytechnique Montréal

Jordan Nguyen - Étudiant en génie biomédical à Polytechnique Montréal

Dominique Beaini - Étudiant en doctorat en génie mécanique à Polytechnique Montréal et inventeur de la technologie

Hervé Kamdem - Étudiant à la maîtrise en génie industriel à Polytechnique Montréal

Vos motivations à faire le parcours Technopreneur?

L’innovation en technologie médicale est ma passion. C’est un domaine dans lequel je peux mettre mon intérêt pour les sciences au service des personnes afin de les aider. Le profil Technopreneur est une opportunité pour moi de développer mes compétences en tant qu’entrepreneur et d’acquérir de l’expérience dans la commercialisation d’un produit. Je souhaite d’être un jour en mesure de rendre accessible des solutions de pointe pour aider au mieux les patients avec leurs problèmes médicaux
--- Daniel T.

Je souhaite développer et apprendre des connaissances concrètes sur le monde de l’entrepreneuriat technologique. Le parcours Technopreneur va me permettre d’acquérir les connaissances sur le marché, le monde des affaires et l’investissement.  Cela va aussi me permettre d’acquérir les bases nécessaires pour développer une technologie afin de la rendre profitable.
--- Jordan N.

Ma technologie faisant partie de celles sélectionnées pour Technopreneur, c’est tout naturellement que j’ai voulu participer à l’aventure. J’ai toujours eu grand intérêt à découvrir ce qu’est vraiment le démarrage d’une startup. Le parcours va me permettre d’acquérir toutes ces connaissances et de comprendre le monde industriel, quels sont les besoins de ce domaine et ce que les gens recherchent. Je vais aussi pouvoir comprendre comment la R et D s’articule dans le domaine entrepreneurial.
--- Dominique B.

Depuis tout petit j’analyse mon environnement et je mets en place des solutions pour optimiser les processus ou résoudre des problèmes. L’entrepreneuriat étant une façon plus formelle et collaborative de résoudre des problèmes, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers cette voie-là. Le défi Technopreneur est une opportunité de contribuer au développement d’une technologie avant-gardiste et pionnière dans son domaine. C’est aussi l’opportunité de rencontrer des personnes brillantes avec le même esprit entrepreneurial que moi. J’espère que cette expérience sera riche et va permettre de libérer le potentiel qui sommeille en nous.
--- Hervé K.